Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Youpogon Toit Rouge : les populations contraintes à la marche, un chauffeur de gbaka aurait été abattu par un gendarme

Depuis ce samedi 05 novembre 2022, les usagers des transports publics (taxis woro woro et gbakas) ont été obigés à marcher pour rallier les destinations de leurs différents courses. La raison ? Un chauffeur de gbaka aurait été tué par un gendarme au carrefour Jean Paul II, un sous quartier du Yopougon Toits Rouges.

C’est dans la soirée du vendredi 04 novembre qu’une altercation se serait produite entre le chauffeur et le gendarme relativement à l’éternel problème de monnaie.

Lire aussi : Un pasteur tranche la gorge de son fils sous recommandation de “Dieu” au Congo

En attendant d’en savoir un peu plus sur les détails beaucoup plus pointus sur le drame, de nombreux chauffeurs de gbaka, renforcés par leurs collègues des taxis communaux, woro woro ont debrayé, occasionnant un dommage notable au sein des populations contraintes à parcourir, pour certains usagers, de longues distances.

Au moment où nous mettons sous presse, c’était encore le statut quo, surtout dans le secteur des Toits Rouges, qui inclut la BAE (Brigade Anti-Emeutes) au carrefour Jean-Paul II en passant par la gendarmerie et le 19ème Arrondissement de police jusqu’au collège Offoumou Yapo et l’ancienne poste. C’est donc une affaire à suivre.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI