Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Une chantre mariée, voit ses vidéos intimes envoyées à son amant, fuiter sur la toile (photos)

La chantre Kenyane Mary Lincoln s’est fait trahir par son amant qui a publié la capture des vidéos intimes qu’elle a faite lors d’un appel vidéo. Ses nudes ont été largement partagées sur la toile après qu’une célèbre blogueuse appelée Martha Mwihaki Hinga très redoutée dans le pays (pour son fort intérêt à ce genre de scandale sur les célébrités) ait tout divulgué.

Hinga a donné une description détaillée de Mary Lincoln sans la nommer. La blogueuse a affirmé que la chantre envoyait ses nudes à un homme riche qui devait lui payer un loyer de 35 000 Ksh dans un appartement le long de la route de Kiambu.

Lire aussi : Après leur rupture, elle se rend chez son petit ami pour reprendre le boxer qu’elle lui a acheté (vidéo)

Hinga a écrit : “Un tout dernier à midi, je serai absente pour le reste de cette année du Seigneur 2022. Rien ne pue comme l’hypocrisie dans les images que j’ai obtenues. L’une de vos musiciennes préférées qui réside à l’appartement Nyawira le long de la route de Kiambu est vue divertir un homme non identifié, qui n’est pas son mari lors d’un appel vidéo, nue comme un animal dans la salle de bain. Elle le fait pour de l’argent de loyer 35 000 Ksh … Je le fais avec zéro remords, je n’ai jamais regretté d’exposer des prostituées qui se cachent derrière l’église.”

Dans la vidéo divulguée, Mary Lincoln a été vue couverte d’une serviette blanche avant de se déshabiller complètement et d’exposer son corps à la caméra, divertissant un homme qui était en appel vidéo avec elle.

Aucune description disponible.

Lire aussi : Le chantre Excell à propos de son défunt fils « tu es et tu resteras mon ange »

Pour rappel, la chantre est mariée en seconde épouse. Les rapports indiquent que les photos nues ont provoqué une tempête majeure dans son mariage polygame.

En début de semaine Mary Lincoln a sollicité l’intervention divine à l’église Christian Foundation Fellowship (CFF), où les pasteurs ont prié pour elle.

“Oui, nous sommes allés à l’église Christian Foundation Fellowship (CFF) pour la repentance et la prière de pardon. Notre Dieu est miséricordieux et offre à ceux qui se repentent une seconde chance de reprendre son service », a déclaré la chantre.

Kablan Carmel

Aucune description disponible.

VOUS AIMEREZ AUSSI